PC Number: 2006-0305
Date: 2006-05-04

 

                        Whereas, on May 12, 2005, the Canadian Radio‑television and Telecommunications Commission (the “Commission”) rendered Telecom Decision CRTC 2005‑28, entitled Regulatory framework for voice communication services using Internet Protocol;

 

Whereas, in that decision, the Commission sets out the details of the regulatory regime applicable to the provision of Voice over Internet Protocol (“VoIP”) services;

 

Whereas the Commission determined that local VoIP services are to be regulated as local exchange services within the framework governing local competition;

 

Whereas, within 90 days after the rendering of Telecom Decision CRTC 2005‑28, petitions in writing were presented to the Governor in Council pursuant to subsection 12(1) of the Telecommunications Act (the “Act”) requesting that the Decision be varied or referred back to the Commission for reconsideration;

 

Whereas, in accordance with subsection 12(4) of the Act, a notice of receipt of those petitions was published by the Minister of Industry on September 3, 2005, in the Canada Gazette, Part I;

 

Whereas, pursuant to section 13 of the Act, the Minister of Industry has notified the ministers designated by the government of each province of the Minister’s intention to make his recommendation to the Governor in Council and has provided an opportunity for each of them to consult with him;

 

Whereas, submissions were filed with the Governor in Council in response to the petitions received;

 

Whereas an objective of the Canadian telecommunications policy affirmed in paragraph 7(f) of the Act is to foster increased reliance on market forces for the provision of telecommunications services and to ensure that regulation, where required, is efficient and effective;

 

Whereas the Governor in Council notes that VoIP technology has transformed the nature and extent of competition in telecommunications markets;


Whereas the Telecommunications Policy Review Panel has submitted its report to the Minister of Industry recommending reliance on market forces to the maximum extent feasible as the means of achieving the telecommunications policy objectives affirmed in section 7 of the Act;

 

Whereas, on April 6, 2006, the Commission rendered Telecom Decision CRTC 2006‑15, entitled Forbearance from the regulation of retail local exchange services which applies to VoIP services;

 

Whereas the Governor in Council is currently examining Canada’s Telecommunications policy and regulatory framework taking into consideration the recommendations of the Telecommunications Policy Review Panel and is following closely the public discussion concerning Telecom Decision CRTC 2006‑15;

 

Whereas the Governor in Council has considered the petitions pertaining to Telecom Decision CRTC 2005‑28, together with all of the information and advice received along with them;

 

And whereas, without altering its finding that VoIP services form part of the same market as traditional local telephone service, the Commission, in Telecom Decision CRTC 2005‑62 and Telecom Decision CRTC 2006‑11, has allowed for greater flexibility in the pricing of VoIP services provided by one incumbent telephone company;

 

Therefore, Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Industry, pursuant to subsections 12(1) and (5) of the Telecommunications Act, hereby

 

(a) refers Telecom Decision CRTC 2005‑28 back to the Commission for reconsideration; and

 

(b) specifies that the Commission shall complete its reconsideration of Telecom Decision CRTC 2005‑28 within 120 days after the day on which this Order is made.


 

                        Attendu que, le 12 mai 2005, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (le « Conseil ») a rendu la décision Télécom CRTC 2005‑28 intitulée Cadre de réglementation régissant les services de communication vocale sur protocole Internet;

 

Attendu que, dans cette décision, le Conseil fixe les paramètres du régime de réglementation applicable à la fourniture des services de communication vocale sur protocole Internet (« services VoIP »);

 

Attendu que le Conseil a conclu que les services VoIP locaux doivent être réglementés comme des services locaux, dans le cadre régissant la concurrence locale;

 

Attendu que, dans les quatre-vingt-dix jours suivant la prise de la décision Télécom CRTC 2005‑28, des demandes écrites ont été présentées à la gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 12(1) de la Loi sur les télécommunications (la « Loi »), afin que la décision soit modifiée ou renvoyée au Conseil pour réexamen et nouvelle audience;

 

Attendu que, conformément au paragraphe 12(4) de la Loi, le ministre de l’Industrie a publié un avis faisant état de la réception de ces demandes dans la Gazette du Canada Partie I le 3 septembre 2005;

 

Attendu que, conformément à l’article 13 de la Loi, le ministre de l’Industrie a avisé les ministres désignés par le gouvernement de chaque province de son intention de présenter sa recommandation à la gouverneure en conseil et leur a donné la possibilité de le consulter;

 

Attendu que des observations ont été présenté à la gouverneure en conseil à l’égard de ces demandes;

 

Attendu que, aux termes de l’alinéa 7f) de la Loi, la politique canadienne de télécommunication vise à favoriser le libre jeu du marché en ce qui concerne la fourniture de services de télécommunication et à assurer l’efficacité de la réglementation, dans le cas où celle‑ci est nécessaire;

 

Attendu que la gouverneure en conseil constate que la technologie de la transmission de la voix par protocole Internet a transformé la nature et l’étendue de la concurrence sur les marchés des télécommunications;


Attendu que le Groupe d’étude du cadre réglementaire des télécommunications a présenté au ministre de l’Industrie un rapport recommandant le recours, dans la plus grande mesure possible, au libre jeu du marché pour atteindre les objectifs de la politique canadienne de télécommunication énoncées à l’article 7 de la Loi;

 

Attendu que, le 6 avril 2006, le Conseil a rendu la décision Télécom CRTC 2006‑15 intitulé Abstention de la réglementation des services locaux de détail qui s’applique aux services VoIP;

 

Attendu que la gouverneure en conseil examine actuellement le cadre de la réglementation et de la politique des télécommunications à la lumière des recommandations que lui a présentées le Groupe d’étude du cadre réglementaire des télécommunications et suit de près le débat public concernant la décision Télécom CRTC 2006‑15;

 

Attendu que la gouverneure en conseil a pris en considération les demandes relatives à la décision Télécom CRTC 2005‑28, ainsi que toute l’information et tous les avis qui les accompagnaient;

 

Attendu que, sans modifier sa conclusion selon laquelle le service VoIP fait partie du même marché que le service téléphonique local traditionnel, le Conseil, dans ses décisions Télécom CRTC 2005‑62 et CRTC 2006‑11, a permis une flexibilité accrue dans la détermination des prix des services VoIP fournis par une compagnie de téléphone titulaire,

 

À ces causes, sur recommandation du ministre de l’Industrie et en vertu des paragraphes 12(1) et (5) de la Loi sur les télécommunications, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :

 

a) renvoie la décision Télécom CRTC 2005‑28 au Conseil pour réexamen et nouvelle audience;

 

b) précise que ce réexamen doit être terminé dans les cent vingt jours suivant la prise du présent décret.