PC Number: 2017-1060
Date: 2017-08-14

Whereas the Canadian Radio-television and Telecommunications Commission (“the Commission”), in its Broadcasting Decisions CRTC 2017-143 to 2017-151 of May 15, 2017, renewed the broadcasting licences for the television services of large French-language ownership groups and large English-language ownership groups;

 

Whereas, subsequent to the making of the decisions to renew the broadcasting licences for the television services of large French-language ownership groups and large English-language ownership groups, the Governor in Council received petitions in writing requesting that the decisions be set aside or referred back to the Commission for reconsideration and hearing;

 

And whereas the Governor in Council, having considered the petitions, is satisfied that the decisions derogate from the attainment of the objectives of the broadcasting policy for Canada set out in subsection 3(1) of the Broadcasting Act, and in particular paragraph 3(1)(s) of that Act;

 

Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Canadian Heritage, pursuant to section 28 of the Broadcasting Act,

 

(a) refers back to the Commission for reconsideration and hearing the decisions, contained in Broadcasting Decisions CRTC 2017-143 to 2017-151 of May 15, 2017, to renew the broadcasting licences for the television services of large French-language ownership groups and large English-language ownership groups; and

 

…/2

 


- 2 -

 

(b) is of the opinion that it is material to the reconsideration and hearing that the Commission

 

(i) in respect of the decisions, contained in Broadcasting Decisions CRTC 2017-143 to 2017-147 of May 15, 2017, to renew the broadcasting licences for the television services of large French-language ownership groups, consider how it can be ensured that significant contributions are made to the creation and presentation of original French-language programming and music programming, and

 

(ii) in respect of the decisions, contained in Broadcasting Decisions CRTC 2017-148 to 2017-151 of May 15, 2017, to renew the broadcasting licences for the television services of large English-language ownership groups, consider how it can be ensured that significant contributions are made to the creation and presentation of programs of national interest, music programming, short films and short-form documentaries, and

 

(iii) take into consideration that creators of Canadian programming are key to the Canadian broadcasting system and that, while the industry is going through a transformation, Canadian programming and a dynamic creative sector are vital to the system’s competitiveness and contribute to Canada’s economy.

 

 

 


Attendu que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (le « Conseil ») a, dans ses décisions de radiodiffusion CRTC 2017-143 à 2017-151 du 15 mai 2017, renouvelé les licences de radiodiffusion pour les services de télévision des grands groupes de propriété de langue française et de langue anglaise;

 

Attendu que le gouverneur en conseil, à la suite de ces décisions de renouveler les licences de radiodiffusion pour les services de télévision des grands groupes de propriété de langue française et de langue anglaise, a reçu des demandes écrites requérant l’annulation des décisions ou leur renvoi au Conseil pour réexamen et nouvelle audience;

 

Attendu que le gouverneur en conseil, après avoir examiné ces demandes, est convaincu que les décisions ne vont pas dans le sens des objectifs de la politique canadienne de radiodiffusion énoncés au paragraphe 3(1) de la Loi sur la radiodiffusion, et en particulier à l’alinéa 3(1)s) de cette loi,

 

À ces causes, sur recommandation de la ministre du Patrimoine canadien et en vertu de l’article 28 de la Loi sur la radiodiffusion, Son Excellence le Gouverneur général en conseil :

 

a) renvoie au Conseil pour réexamen et nouvelle audience les décisions de renouveler les licences de radiodiffusion pour les services de télévision des grands groupes de propriété de langue française et de langue anglaise, rendues le 15 mai 2017 dans le cadre des décisions de radiodiffusion CRTC 2017-143 à 2017-151;

 

…/2

 


- 2 -

 

b) est d’avis qu’il est essentiel que, dans le cadre de son réexamen et de sa nouvelle audience, le Conseil :

 

i) pour les décisions de renouveler les licences de radiodiffusion pour les services de télévision des grands groupes de propriété de langue française, rendues le 15 mai 2017 dans le cadre des décisions de radiodiffusion CRTC 2017-143 à 2017-147, étudie comment s’assurer que ces groupes contribuent de façon notable à la création et à la présentation d’émissions originales de langue française et d’émissions de musique,

 

ii) pour les décisions de renouveler les licences de radiodiffusion pour les services de télévision des grands groupes de propriété de langue anglaise, rendues le 15 mai 2017 dans le cadre des décisions de radiodiffusion CRTC 2017-148 à 2017-151, étudie comment s’assurer que ces groupes contribuent de façon notable à la création et à la présentation d’émissions d’intérêt national, d’émissions de musique, de courts-métrages et de documentaires de courte durée.

 

iii) tienne compte du fait que les créateurs d’une programmation canadienne constituent un élément clé du système canadien de radiodiffusion et du fait que, en période de transformation de l’industrie, une programmation canadienne et un secteur créatif dynamique sont essentiels à la compétitivité de ce système et enrichissent l'économie canadienne.