Modèle logique pour le programme de perfectionnement Carrière en mouvement

Il s’agit d’une représentation graphique du modèle logique du programme de perfectionnement Carrière en mouvement. Le modèle logique fait état de trois activités de programme desquelles découlent une série d’extrants, de résultats à court, à moyen et à long terme et, en dernière instance, d’impacts.

Voici les extrants de la première activité de programme, soit la promotion et le recrutement : promotion au sein du BCP, définition des possibilités de détachement, promotion auprès d’autres ministères et organismes, repérage des candidats qualifiés, déroulement du processus de sélection et signature des ententes de détachement. À court terme, il en résulte que les postes de détachement sont comblés par de bons candidats, à la suite de quoi la contribution du BCP aux objectifs d’équité en emploi est reconnue. Notons que le résultat à court terme est lié à une deuxième activité de programme, soit la gestion du rendement.

Voici les extrants de cette deuxième activité de programme : établissement des objectifs de détachement et d’apprentissage, élaboration de plans de formation linguistique, exécution du travail, fin de la formation et échange de commentaires sur le rendement. Ces extrants bénéficient aussi bien au BCP qu’aux participants. Pour le BCP, il en résulte une contribution à la réalisation des objectifs opérationnels à moyen terme, puis une amélioration de la politique publique à long terme. Quant aux participants, les extrants leur permettent d’acquérir à moyen terme des compétences et des habiletés associées au leadership, ce qui leur permet, à long terme, d’être mieux préparés à se prévaloir des possibilités et mène à une troisième activité de programme, soit la transition à l’organisation d’attache.

Cette troisième activité de programme est assortie des extrants suivants : la communication entre le BCP et les organisations d’attache des participants et l’élaboration, par ces organisations, de plans pour le retour des participants. Ces extrants sont à l’avantage des organisations d’attache, où les participants pourront à moyen terme utiliser les compétences et les habiletés qu’ils viennent d’acquérir, notamment dans le cadre de leur affectation suivante. À long terme, il en résulte un transfert du savoir du BCP aux ministères et organismes et une meilleure préparation des participants en vue de se prévaloir de possibilités, ce qui constitue un résultat déjà mentionné pour la gestion du rendement.

En raison des résultats auxquels le programme aboutit pour le BCP, les participants et les organisations d’attache, il contribue aux objectifs de l’équité en emploi et à la relève de la direction (impacts).