Annexe C - Comparaison avec des programmes semblables

Composante Carrière en mouvement
(CEM)
Programme Cours et affectations de perfectionnement
(CAP)
Programme de stagiaires en gestion (PSG) Initiative de recrutement d’analystes du BCP
(Répertoire d’analystes)
Programme de formation accélérée pour les économistes (PFAE)
Objectif
  • Permettre aux fonctionnaires fédéraux de toutes les régions du Canada qui répondent aux conditions établies d’avancer sur le plan professionnel dans un milieu de travail stimulant.
  • Conférer un avantage aux participants qui concourent pour des postes comportant de plus grandes responsabilités et nécessitant plus de compétences approfondies.
  • Repérer un groupe représentatif d’employés qui ont démontré des qualités de chef et accélérer leur perfectionnement et leur avancement.
  • Recruter des personnes talentueuses qui ont une vision et des compétences en leadership et qui sont engagées envers le service à la collectivité, et développer leur potentiel au point où elles seront qualifiées pour assurer la direction de la fonction publique dans l’avenir.
  • Créer des possibilités pour les employés talentueux tout en accroissant le soutien que le BCP assure aux ministères et organismes.
  • Mettre en place un processus systématique, mais relativement informel, pour repérer des candidats pour des postes d’analyste au BCP.
  • Offrir aux diplômés des cycles supérieurs des occasions de travailler avec les meilleurs décisionnaires dans la fonction publique, sur diverses questions stratégiques dans les domaines social, économique et international.
Population ciblée (niveaux)
  • Employés nommés pour une période indéterminée qui sont déjà aux niveaux EX moins 1, EX moins 2, ou à un niveau équivalant à celui de EX.
  • Employés qui ont acquis de l’expérience aux niveaux EX moins 1, EX moins 2 ou à un niveau équivalant à celui de EX ou, dans de rares cas, à trois niveaux inférieurs au groupe de la direction.
  • Recrutement interne et externe.
  • Les participants entreprennent le programme aux groupe et niveau PL‑01 (programmes de leadership), et ils terminent le programme lorsqu’ils ont été nommés au niveau PL‑03.
  • Membres du groupe des analystes aux niveaux EX moins 1, EX moins 2 ou EX‑01.
  • Candidats qui peuvent démontrer comment ils satisfont aux qualifications essentielles en matière d’études et d’expérience pour le niveau ES‑02 d’analyste des politiques.
Population ciblée (équité en emploi)
  • Pour être admissibles, les candidats doivent s’être identifiés en tant qu’Autochtones, personnes handicapées et/ou membres d’une minorité visible.
  • Le programme CAP encourage les organisations à accorder une attention particulière aux membres des groupes désignés (Autochtones, personnes handicapées, minorités visibles, et femmes dans des emplois non traditionnels).
  • Une préférence pourrait également être accordée aux organisations d’attache qui décident d’avoir recours au programme pour atteindre les objectifs de l’équité en emploi.
  • Dans un formulaire de présentation des intérêts et des engagements que doivent remplir les ministères d’attache, on demande ce qui suit :
    • « Dans quelle mesure utiliserez-vous ce programme pour vous aider à rencontrer vos objectifs d’Équité en matière d’emploi? »
    • « Combien de participants prévoyez-vous supporter pour le volet Équité en emploi? »
  • Aucune mention spécifique de l’équité en emploi
  • L’énoncé des critères de mérite mentionne l’appartenance à l’un des groupes désignés au titre de l’équité en emploi de la façon suivante : « Membre de l’un des groupes suivants aux fins de l’équité en emploi : groupe minoritaire visible, Autochtones ou personnes handicapées » sous la rubrique « Besoins organisationnels ».
Exigences linguistiques
  • Aucune exigence en matière de bilinguisme – les exigences linguistiques sont particulières au poste.
  • Les participants peuvent recevoir une formation linguistique d’une durée maximale de trois heures par semaine compte tenu des besoins de l’organisation.
  • Profil de compétence linguistique de niveau CBC/CBC ou avoir démontré la capacité d’obtenir le profil de compétence requis ou la volonté de le faire.
  • Les candidats sélectionnés qui ne sont pas déjà bilingues auront droit à une formation linguistique.
  • La maîtrise des deux langues officielles est une condition préalable de l’admission.
  • Les candidats qui ne sont pas déjà bilingues doivent suivre une formation linguistique avant d’être acceptés dans le programme.
  • Non précisé. Les exigences linguistiques sont en fonction du poste à combler au BCP.
  • La connaissance de l’anglais ou du français est essentielle.
Scolarité requise
  • Aucun critère concernant la scolarité requise.
  • Diplôme de premier cycle ou combinaison équivalente d’études et d’expérience.
  • Les candidats à l’extérieur de la fonction publique doivent détenir une maîtrise d’une université reconnue.
  • Les exigences en matière de scolarité pour les candidats à l’intérieur de la fonction publique ne sont pas explicitement énoncées – « Les ministères et agences sont responsables de mener leur propre recrutement interne du PSG ».
  • Aucun critère précis concernant la scolarité.
  • Les candidats doivent avoir terminé ou être sur le point de terminer une maîtrise dans n‘importe quelle discipline.
    Ils doivent également :
    • avoir suivi certains cours spécifiés en économique,
    • avoir une « bonne » moyenne pondérée cumulative.
Autorisation de sécurité
  • Doivent détenir ou obtenir et conserver une cote de sécurité valide de niveau II (Secret) ou plus.
  • Au minimum, cote « Fiabilité approfondie » avant d’entreprendre le programme.
  • Non précisé.
  • Non précisé, mais les candidats devraient détenir au moins une cote de sécurité de niveau « Secret ».
  • Doivent obtenir une cote de sécurité de niveau « Secret ».
Conception du programme
  • Possibilités de détachements de un ou deux ans au BCP.
  • Trois affectations de 12 mois (durée approximative); la première et la dernière dans l’organisation d’attache du participant, la deuxième dans un organisme central.
  • Un programme d’une durée maximale de 3 ans comportant une série d’affectations (d’environ 12 mois chacune).
  • Il est fortement recommandé que les participants acquièrent une expérience dans un organisme central.
  • Diverses options, y compris des détachements et des mutations selon les besoins et la situation.
  • Programme de deux ans offrant diverses expériences de travail, divisé en quatre affectations de six mois dans le domaine de l’analyse des politiques et des domaines connexes.
Composante formation
  • Simulations de leadership pour les cadres supérieurs (deux jours).
  • Formation linguistique limitée.
  • Mentorat.
  • Autre formation également disponible.
  • « Direxion » – Programme de formation de six semaines divisé en trois modules d’apprentissage offert sur une période de 12 à 14 mois (administré par l’EFPC).
  • Des modules de formation structurée sont offerts par l’EFPC. L’EFPC évalue la composante formation pour s’assurer que le contenu répond aux besoins de l’organisation et des participants.
  • Orientation.
  • Formation sur le fonctionnement du Cabinet.
  • Accès au Passeport d’apprentissage.
  • Possibilités de participer à des conférences sur le leadership, etc.
  • Orientation.
  • Formation mi‑session (trois jours après les deux premières affectations).
Coût
  • Le BCP paie tous les salaires et tous les frais de formation des participants, ainsi que d’autres coûts de fonctionnement du programme.
  • Le BCP paie tous les salaires des participants pendant leur affectation. Les autres coûts sont assumés par l’organisation d’attache ou l’EFPC.
  • Normalement, le BCP et l’organisation d’attache paient chacun 50 % du salaire du participant pendant son affectation au BCP.
  • Les frais de formation sont payés par l’organisation d’attache ou l’AFPC.
  • Les coûts ne sont pas tous documentés, mais il est entendu que le BCP paie tous les frais pendant que l’employé travaille au BCP.
  • Normalement, l’organisation d’attache du participant paie au complet les coûts salariaux et la formation obligatoire. Le BCP paie normalement les heures supplémentaires des participants, ainsi que la formation et les déplacements liés au travail.